Lettre publique : Le CQDA et le silence des tombeaux

Vu que sur le site web du CQDA, il n’y a plus les noms des administrateurs, nous avons décidé d’écrire une lettre publique.

L’association de l’ouïe de l’Outaouais (ADOO) est une association auprès des personnes sourdes et malentendantes de la région de l’Outaouais. Nous avons la responsabilité de représenter les droits et les intérêts de ces personnes auprès des différents paliers gouvernementaux ainsi que dans tous les espaces auxquels nous participons.

Afin de bien accomplir notre mission, nous participons à différentes coalitions et espaces de discussion et d’action. À ce titre nous sommes membre du CQDA depuis de nombreuses années, car c’est une importante association provinciale de défense des droits des personnes vivant avec une surdité.

Mais qu’est ce qui se passe au CQDA? Il y a actuellement une crise de confiance et de gestion et nous en tant que membres, nous ne sommes même pas tenus au courant de la situation. Nous avons  l’impression que la direction du CQDA privilégie  la politique du silence au lieu de favoriser une discussion franche et directe avec ses membres sur la crise actuelle, parce qu’il y a une crise au CQDA. Sinon, comment peut-on appeler la démission en bloc des toutes les personnes sourdes sur le conseil d’administration (Yvon Mantha, Gilles Boucher, Guy Fredette, Claire Melançon, Gilles Gauthier, Philippe Pouliot)?

Est-ce que le CQDA pourra accomplir sa mission de défense des droits des personnes vivant avec une surdité, alors que sur son c.a. il n’y plus des représentants de la communauté Sourde?

À quel moment Mme Thérien compte-t-elle informer les membres de la situation actuelle?

La région de l’Outaouais n’a plus de représentants au CQDA et  plusieurs autres régions et associations sont dans la même situation. Comment rester un mouvement provincial représentatif de sa base, si cette base n’est pas représentée sur la principale instance décisionnelle, soit le conseil d’administration?

Le conseil d’administration de l’ADOO a décidé de rendre cette lettre publique, car nous voulons un débat ouvert, respectueux et démocratique sur la situation actuelle du CQDA.

Si la direction et les administrateurs qui restent au CQDA ne font pas preuve de leadership dans la conjoncture actuelle, ils risquent de perdre une bonne partie de leurs membres et de perdre ainsi leur légitimité face au gouvernement et face aux associations qu’elle est supposée représenter.  Cependant, nous restons confiants.

 

C’est pourquoi nous demandons :

  • Une assemblée générale extraordinaire
  • La présence d’un animateur externe afin de garantir la neutralité dans nos discussions
  • La présence des membres démissionnaires afin qu’ils expliquent les raisons qui les ont motivé à démissionner
  • La présence de la directrice générale Mme Monique Thérien
  • La conformation d’un conseil d’administration par intérim jusqu’à la prochaine AGA

 

 

Louison Mongrain

Président du conseil d’administrateur de l’ADOO

 

Alfonso Ibarra

Directeur

Vues : 116

Commenter

Vous devez être membre de Espace Francosourd pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Espace Francosourd

À propos

Francosourd a créé ce réseau Ning.
DERNIÈRES OFFRES D’EMPLOIS
SUR SOURDEF.NET

Photos

  • Ajouter des photos
  • Afficher tout

Alphabet LSQ

© 2020   Créé par Francosourd.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation