Entrevue : quelles sont vos faiblesses?

"Les employeurs se soucient peu de votre passé; à vrai dire, ils vous questionnent là-dessus dans le seul but de savoir quel sera votre futur (comportement)". Richard Bolles
Lors des entrevues, une des questions qui 'tuent' est sans aucun doute celle où l'on vous demande : "Parlez-nous de vos faiblesses". Ou encore : "Qu'est-ce que vous aimeriez améliorer sur le plan professionnel"? "Quels sont vos plus grands défauts?" Quelle que soit la formulation, il s'agit bel et bien pour le recruteur d'aller creuser dans les côtés plus sombres de votre personnalité, du moins, on le ressent souvent ainsi. La réalité, en fait, c'est que cette question fait partie de la panoplie des "questions à poser" et que malgré toutes les informations qui circulent sur la façon idéale de répondre à cette question, on peut encore l'utiliser pour vérifier jusqu'à quel point vous êtes préparé (e) ou non pour l'entrevue, et aussi, pourquoi pas, quelle opinion vous avez de vous-même! N'oubliez pas que nous sommes dans une société qui s'acharne sur les faiblesses, sur ce qui ne va pas plutôt que sur ce qui va bien. Voyez un de nos blogues sur le sujet des faiblesses.
Alors jouons le jeu et préparons-nous!
Rappelez-vous ceci : une faiblesse est toujours le côté sombre d'une qualité. Par exemple :  "Je suis une personne de projets. J'aime lancer des idées, les mettre en place avec l'équipe. Je suis toujours en 'ébullition'. Par contre, le côté administratif, entre autres les rapports, sont pour moi des pertes de temps; je m'en occuperai lorsque j'aurai le temps ou plutôt lorsque je trouverai le temps...."
Donc, la logique de votre présentation est bel et bien de présenter dans un premier temps la qualité auquel ce défaut fait référence, cette "qualité qui fait défaut", puis le défaut comme tel qui apparaît lorsque la qualité est poussée au maximum, et enfin l'action corrective que vous avez prise pour atténuer ce défaut. Puisqu'un dessin vaut mille mots, voici une présentation visuelle de la méthode QDA :    
Cette méthode est tirée de notre livre Trouvez un emploi qui vous ressemble!, guide pratique et de réflexion.  
Voici un exemple, dans un style conversation :
  • Monsieur Gauvin, quelle est votre principale faiblesse?
  • Vous savez je suis très passionné par mon travail, et parfois j’ai du mal à refuser des nouveaux projets (Q); il m’est arrivé à quelques reprises d’avoir de la difficulté à rencontrer mes échéances (D); ce que j’ai fait, j’ai monté un fichier Excel avec le calendrier de tous mes projets en cours, le temps prévu pour chacun et les dates d’échéance; ainsi lorsqu’un nouveau projet se présente, je peux le placer dans cette grille ou le déléguer à quelqu’un d’autre (A).
Il est très important de démontrer :
  1. Que ce défaut est l'autre côté de la médaille d'une qualité
  2. Que vous en êtes conscient (e)
  3. Que vous faites des efforts pour vous améliorer de ce côté
S'il vous vient à l'esprit un défaut ou une faiblesse :
  • qui est incompatible avec votre offre de service
  • dont vous êtes conscient(e), sans rien faire pour vous améliorer
  • qui est strictement liée à votre vie personnelle,
Oubliez ce défaut et trouvez-en un autre! Un dernier truc : Ayez une faiblesse bien ficelée avec la méthode QDA. On risque de vous demander : " En avez-vous d'autres?", vous pourriez alors répondre que c'est la plus importante, mais assurez-vous d'en avoir aussi une ou deux autres plus anodines, qui encore là ne viennent pas nuire à votre offre de service. Récemment, un texte a attiré notre attention sur la question des défauts en entrevue. Ce texte est écrit par Sarah Dufresne :

Vues : 383

Commenter

Vous devez être membre de Espace Francosourd pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Espace Francosourd

À propos

Francosourd a créé ce réseau Ning.
DERNIÈRES OFFRES D’EMPLOIS
SUR SOURDEF.NET

Photos

  • Ajouter des photos
  • Afficher tout

Alphabet LSQ

© 2019   Créé par Francosourd.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation