Musique au bout des doigts : Exploration des intersections musique et vieillissement

Musique au bout des doigts : Exploration des intersections musique et vieillissement au sein des communautés de sourd.es signeur.es à Montréal

Problématisation

Dans nos sociétés audistes où une supériorité est conférée à celles et ceux qui entendent ou se comportent comme s’ils et elles entendaient (Humphrey, 1977), la perception la plus répandue est que la musique constitue une forme artistique essentiellement, sinon exclusivement sonore et que, dès lors, elle s’avère inaccessible aux personnes sourdes jugées incapables de la performer ou de l’apprécier pleinement. Combinée au discours âgiste (Lagacé, 2015) qui associe la musique à la jeunesse (Forman et Fairley, 2012) et à la prédominance accordée à sa fonction thérapeutique, cette étroite définition de la musique affecte significativement les personnes sourdes vieillissantes, ajoutant aux obstacles à leur pleine participation sociale (Gaucher, 2012).

Pourtant, la musique joue depuis longtemps un rôle important dans plusieurs cultures sourdes (Maler, 2013). Des artistes sourd.es ont développé une vaste gamme de formes musicales, incluant les musiques corporelles et vibro-tactiles. Des personnes sourdes font différentes expériences de la musique à travers une multiplicité de média (Cripps, et al., 2015), notamment les chants-signes (ou musique signée) qui, quoique récemment popularisés sur YouTube, ont émergé au début du 20e siècle (Bahan, 2006). Bien qu’il existe des publications académiques sur le chantsigne, notamment en langue des signes américaines (ASL), la recherche sur les musiques sourdes dans leur foisonnante diversité est quasi-inexistante. Enfin, si la musique et le vieillissement sont au cœur d’un nombre croissant de travaux, aucune recherche ne semble s’être encore intéressée aux aîné.es sourd.es et à leur expérience de la musique ou de la musique sourde.

Questions de recherche

Au bout des doigts explore la musique sourde à Montréal telle qu’elle est pratiquée et/ou expérimentée par des personnes sourdes âgées au sein des communautés LSQ et ASL, et ce, à partir des questions suivantes:

  • Quelles expériences de la musique comme pratique culturelle les personnes âgées sourd.es ont-elles eu par le passé et quelles ont-elles aujourd’hui
  • Quels médias et quelles technologies modulent leurs manières de « musiquer » (Small, 1998) et leur attachement à la musique (Hennion, 2014)?
  • À quelles cultures musicales ont-elles le sentiment d’appartenir?
  • Que signifie vieillir avec la musique comme personne sourde?
  • Comment la musique médiatise-t-elle l’expérience du vieillissement des aîné.es sourd.es?

Objectifs

Documenter les expériences et les réflexions des personnes âgées sourdes en ce qui concerne la musique en général, et les musiques sourdes en particulier;
Approfondir notre compréhension des « cultures du vieillissement » des personnes sourdes au Québec et du rôle de la musique dans celles-ci;
Produire et rassembler le matériel pour une vidéo multilingue (LSQ, ASL, français et anglais) permettant l’exploration créative de ces enjeux et une meilleure mobilisation des connaissances de la recherche dans différents milieux.


Méthodologie

Nous réaliserons 8 entrevues vidéo en LSQ et en ASL. Combinant récits de vie (Chazel et al., 2014) et technobiographies (Blythe et al., 2002), les interviews se concentreront sur les trajectoires musicales des participant.es tout au long de leur vie. Les participant-es seront des aîné.es âgé.es de 65 ans et plus, recruté.es notamment par l’intermédiaire d’organismes culturels reliés aux communautés ASL et LSQ.

Source : ACT

Voir aussi : 

- Voilà pour un sourd à quoi ressemble le son

Vues : 66

Commenter

Vous devez être membre de Espace Francosourd pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Espace Francosourd

À propos

Francosourd a créé ce réseau Ning.
DERNIÈRES OFFRES D’EMPLOIS
SUR SOURDEF.NET

DERNIÈRES FORMATIONS
SUR SOURDEF.NET


Alphabet LSQ

PUBLICITÉ

© 2019   Créé par Francosourd.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation